Ma reprise sportive sans courbatures, naturellement !

Vous l’avez certainement remarqué, mais les jours commencent à se rallonger, les oiseaux recommencent à chanter, les températures remontent petit à petit (ou pas), bref… Le printemps est là ! Et personnellement, qui dit printemps, dit reprise du sport en extérieur ! Parce qu’il n’y a rien de mieux que d’aller se défouler en allant courir le soir après le boulot. En revanche, après une période d’hibernation sportive de plusieurs mois, les courbatures risquent d’être de la partie. C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose de réaliser une recette toute simple, avec seulement trois ingrédients, et qui est ultra efficace en prévention (juste après une grosse séance par exemple) ou lorsque les courbatures sont déjà installées. C’est parti !

Les ingrédients

Comme je le disais précédemment, c’est une recette SIM-PLI-SSIME ! Il vous faut :

  • de l’huile essentielle de gaulthérie odorante : composée à 95% de salicylate de méthyle qui est une molécule anti-inflammatoire et antalgique (qui inhibe la douleur), cette huile essentielle est THE huile essentielle des sportifs ! Attention cependant à bien la diluer car elle ne doit pas s’utiliser pure sur la peau. [1]
  • de l’huile essentielle d’eucalyptus citronné : elle contient environ 65% de citronnelal, une molécule anti-inflammatoire et antalgique comme la précédente, et va donc venir renforcer son action ! [2]
  • du macérât huileux d’arnica : aaaah l’arnica, qui n’a jamais mangé ces petites billes homéopathiques après un coup quand on était petit ! Ici, le macérât huileux d’arnica sert de diluant aux huiles essentielles mais a également des propriétés anti-inflammatoires (encore !) et circulatoires (pour éviter le phénomène de jambes lourdes). [3]

Place à la pratique 

Comme toujours, nettoyez bien votre plan de travail ainsi que tous vos ustensiles au savon puis à l’alcool afin d’avoir le matériel le plus propre possible. Concernant le contenant, je vous suggère de prendre un flacon-pompe ou flacon-pipette en verre opaque afin de protéger la formule, car dans cette recette nous ne mettrons pas de vitamine E pour la conservation. Si vous n’avez que des flacons en verre transparent alors dans ce cas je vous conseille d’ajouter 2 gouttes de vitamine E au mélange final.

Concernant les contre-indications, je préconise de ne pas utiliser cette huile si vous êtes enceinte (surtout les 3 premiers mois), allaitante, ou chez les enfants de moins de 7 ans. Respectez bien les proportions, et utilisez cette huile pour un usage cutané externe uniquement.

Dans un bol, mélangez :
– 5 ml d’huile essentielle de gaulthérie odorante
– 5 ml d’huile essentielle d’eucalyptus citronné
– 20 ml de macérât huileux d’arnica

Et C’EST TOUT ! Vous risquez d’être surpris par l’odeur, mais cette huile est tellement efficace sur les courbatures que vous ne pourrez plus vous en passer 😉.

Bonne reprise sportive !

Flora

Sources :
[1] https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-essentielle-gaultherie-odorante/
[2] https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-essentielle-eucalyptus-citronne/
[3] https://www.compagnie-des-sens.fr/macerat-huileux-arnica/


Hello les Naturalistas ! Je m’appelle Flora (Floraison pour les intimes). J’aime les jolies choses, prendre de belles photos, dessiner et manger du pain perdu. Qu’est ce que je fais dans la vie ? Je ris, j’admire, je cours, je voyage, j’apprends, j’aime (ceci est une liste non-exhaustive)!

 

V

Post a new comment

Partager: Plus: