S’organiser avec les vêtements d’enfants

Chaque parent doit sûrement connaître ce problème, comment gérer le roulement des vêtements d’enfants qui ont cette capacité à ne plus leur aller beaucoup trop rapidement 😅 ! Comment ne pas se laisser envahir? Comment s’organiser dans les lessives? Et comment s’y retrouver dans les tailles ? Je propose donc de découvrir 5 astuces et grandes étapes que j’ai mise en place pour ne pas me laisser déborder par la gestion de ces vêtements.

organiser vêtements d'enfants

Étape 1 : organiser son placard

L’idéal est d’avoir un espace de rangement pour chaque enfant. Dans cet espace, prévoyez :

  • un étage pour ranger les accessoires : chapeau, écharpes, bonnets, sacs …
  • un étage penderie pour les manteaux, gilets, robes …
  • un étage vêtements de la taille du moment : 5 à 7 bodies ou maillots de corps selon l’âge, 3 à 5 pyjamas, 5 paires de chaussettes, 5 pantalons/jupes, 1 ou 2 gilets, 2 pulls, 5 t-shirts, collants et robes pour les filles, culottes et slips
  • et un étage de stockage de vêtements d’une taille supérieure !

Pourquoi me direz vous ? Vous l’aurez remarquer, nos enfants sont, bizarrement, toujours entre deux tailles. Selon les marques, certains vêtements durent très longtemps et d’autres sont trop petits au bout de deux utilisations. Aussi, vous pourrez entamer votre roulement dès qu’une petite poussée de croissance arrive, vous n’êtes donc jamais pris au dépourvu. Enfin si vous achetez des vêtements d’occasion, cela demande pas mal de temps et d’anticipation avant de constituer le dressing de la taille du moment de votre enfant. D’autant plus que si vous n’achetez pas les vêtements en présence de vos enfants, cela peut vraiment s’avérer utile puisque vous ne pourrez pas les échanger.

Étape 2 : gérer les chaussures

Point le plus critique à mon sens, celui de la gestion des chaussures. Il est vraiment difficile de trouver des chaussures dans lesquelles nos enfants semblent bien. Si votre enfant commence à marcher, misez sur le neuf, car les premiers pas sont importants. Lorsqu’ils sont plus grands vous pouvez vous tourner vers le marché d’occasion, à condition que la paire de chaussures soit en bon état. Deux paires vous suffiront largement. Une paire pour les jours de pluie faites d’une matière résistante et fermée et une paire de saison (baskets l’hiver et sandales l’été).

Il est impossible d’anticiper sur une taille comme pour les vêtements ; il faut essayer au moment venu. Une paire de chaussures trop grande, trop petite ou mal adaptée est très désagréable pour votre enfant. N’oubliez pas que lorsqu’ils sont très jeunes cela peut avoir des conséquences sur la marche et la morphologie.

Étape 3 : gérer les lessives

Investir dans un panier à linge « spécial vêtements d’enfants » d’une taille équivalente à la capacité de votre machine vous évitera d’accumuler des piles de linge. Dès qu’il est plein, lancez votre machine ! Cela paraît simple comme ça, mais c’est terriblement pratique 😉.

Ainsi, vous évitez d’inspecter le grand panier à linge de la famille et vous gagner du temps sur l’étape détachage. Car oui nos enfants sont les spécialistes des taches en tout genre 😁. Différents détachants écologiques existent : le pecarbonate de sodium, le fiel de boeuf, le savon noir, le savon de Marseille ou encore le sel détachant, le choix est vaste. Si vous utilisez des couches lavables, un sceau fermé pouvant contenir environ 6-7 couches est parfait. Cela vous permet de le vider directement dans la machine dès qu’il est plein.

organiser vêtements d'enfants

Étape 4 :  se procurer les vêtements

Vous avez le choix de privilégier le neuf ou l’occasion. Pour le neuf, les soldes de janvier et de juillet sont un bon moyen d’anticiper les achats pour la saison à venir en prenant une taille au-dessus de l’actuelle. Attention, n’investissez pas dans des vêtements trop grands car vous risquez d’avoir des surprises si votre enfant ne grandit pas comme vous l’avez prévu.

Pour le marché d’occasion, sillonnez les petites annonces sur le web ou bien les brocantes en été. Il faut savoir que cela prend du temps, notamment pour trouver des choses en bon état et à votre goût. Mais cela vaut vraiment le coup lorsque l’on voit le peu de temps pendant lequel nos enfants portent les vêtements. C’est économique, écologique et en plus très convivial 😉 ! Si vous repérez un personne qui a les mêmes goûts que vous, n’hésitez pas à lui donner vos coordonnées. Elle pourra ainsi vous rappeler quelques mois plus tard pour vous proposer les tailles suivantes.

Étape 5 :  stocker ou recycler les vêtements

Si vous avez prévu d’avoir plusieurs enfants, le mieux est de garder les vêtements achetés. A la fin de chaque taille, remplissez un sac ou un carton de vêtements d’enfants sur lequel vous pouvez écrire la taille et la saison concernée. Puis, direction le lieu de stockage : cave, placard, grenier des parents … Cela vous permettra de retrouver facilement les vêtements lorsque vous aurez votre prochain enfant.

Si c’est le dernier enfant prévu, vous pouvez faire un tri des vêtements en 3 piles :

  • une pile de vêtements à vendre
  • une pile des vêtements à donner
  • une pile de vêtements à recycler

Pour la vente, ne mettez que les vêtements en bon état, cela vous fera gagner du temps. Si les vêtements sont troués ou trop tachés, vous risquez de décevoir les personnes qui viennent acheter vos vêtements, et il est peu probable qu’une vente se conclue. Vous pouvez faire vos photos par lot de 4 à 5 vêtements du même genre et de la même taille, cela génère plus d’intérêt que les photos d’un seul et même. A l’inverse, les gros lots peuvent effrayer car ils n’offrent pas de bonne visibilité et de choix.

Pour que les personnes qui aiment votre style vous retrouvent facilement, pensez à publier vos annonces sous un même pseudonyme. Pour le don, il n’y a pas de règles, c’est le plaisir de donner. Et pour le recyclage, vous pouvez donner à des organismes caritatifs comme Emmaüs, la Croix-Rouge… ou bien dans des bornes de recyclage de vêtements.

Alors, prêt(s) à devenir des as de l’organisation des vêtements d’enfants  ? 


Flo les mains, Maman parisienne, 32 ans, accro au DIY, en pleine mutation écologique.

C

Post a new comment

Partager: Plus: