Les huiles essentielles : concentrés de végétaux étonnants

Les huiles essentielles, depuis l’Antiquité elles sont utilisées pour la confection de parfum, de cosmétiques, mais aussi pour soigner de nombreuses pathologies courantes. C’est le médecin Avicenne, au Moyen-Age, qui met au point l’alambic pour extraire l’huile essentielle de rose. Parvenue en Occident, l’aromathérapie devient la première source de médicaments en officine. Avec l’arrivée, dans les années 1930, de médicaments de synthèse, l’aromathérapie a petit à petit disparue. 

L’aromathérapie, quèsaco ?

Le terme aromathérapie vient du latin « aroma » qui veut dire arôme en référence à l’odeur de certaines essences végétales. Mais le champ d’application est bien plus vaste :

  • Les plantes aromatiques sont bien connues car elles sont utilisées régulièrement en cuisine. 
  • Les huiles végétales proviennent d’une extraction à partir d’une coque (macadamia, olive, argan, amande douce, abricot, etc.), d’un oléagineux (colza, tournesol, bourrache, onagre) ou d’une macération de fleurs dans une première huile végétale (arnica, calendula, millepertuis, monoï, etc.). Ces huiles font de bonnes bases de cosmétiques, pour un baume de massage par exemple.
  •  L’hydrolat ou « eau distillée », c’est l’eau que l’on garde à la fin d’une distillation d’un végétal. 
  • Les huiles essentielles (HE) quant à elles sont 100% d’origine végétale et très concentrées. La méthode la plus commune est la distillation à la vapeur d’eau avec un alambic en acier inoxydable. Par ce processus, on obtient des huiles essentielles 100% naturelles et pures. 

Comment conserver ses huiles essentielles ?

Les huiles essentielles peuvent, si elles sont de bonne qualité et bien conservées, se garder au moins 5 ans voire plus. Pour bien conserver ses huiles essentielles, on les conserve dans leur boîte d’origine, à l’abri de la lumière et de l’humidité. On pense à bien fermer son flacon, car les huiles essentielles sont très volatiles ! Et on fait attention à ne pas les laisser à portée des enfants !

Aucune norme ne réglemente en France les mentions obligatoires sur les étiquettes et il n’existe aucune restriction de vente. Alors au moindre doute, on consulte un pharmacien ou on suit à la lettre les recettes trouvées sur des sites internet comme La Compagnie des Sens ou Joli’essence.

Les huiles essentielles : concentrés de végétaux étonnants

Comment utiliser les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles peuvent s’avaler, mais attention pas pure ! On peut les diluer dans 1 cuillerée à café d’huile végétale alimentaire, de miel ou de sirop d’agave, ou sur un comprimé neutre ou un morceau de sucre. Il est préférable de limiter la prise par voie orale et de bien respecter la posologie indiquée dans la formule.
On peut également les utiliser en massage. En effet, une HE s’utilise rarement seule. Elle est le plus souvent diluée dans une huile végétale ce qui permet de l’appliquer sur la peau. On peut trouver de nombreuses recettes de massage ayant différentes vertus. Elles peuvent également être utilisées dans des recettes de cosmétiques.

Certaines huiles essentielles peuvent être diffusées dans l’air grâce à un diffuseur. On peut utiliser certaines huiles essentielles pour leurs propriétés désinfectantes (sapin, l’eucalyptus, romarin à cinéole, etc.)assainissantes (bois de rose, géranium, etc.), ou pour la détente (lavande vraie, orange douce ou ylang-ylang par exemple).

Les huiles essentielles peuvent également être diluées dans un bon bain chaud ce qui permet de profiter de leurs vertus relaxantes. On peut les incorporer dans un gel douche, un shampoing, ou dans une tasse de lait non écrémé. 

Si on résume, aucune huile essentielle n’est soluble dans l’eau donc on évite de les utiliser pures dans un bain, dans une tisane, ou sur la langue ! Il est impératif de bien respecter les posologies afin de ne prendre aucun risque. Avant une application, on pense à faire un test d’allergie : 2 gouttes d’HE dans le pli du coude pendant 20 minutes. On fait également attention au soleil, car certaines huiles essentielles peuvent provoquer des brûlures cutanées ou un brunissement de la peau. Enfin, si on prend un traitement ou que l’on a le moindre doute quant à l’utilisation d’une huile essentielle, on demande conseil à son pharmacien.

Les huiles essentielles n’ont plus de secrets pour vous !


Admirer les couleurs en automneMam’Zelle Bavarde, jeune femme dynamique et freelance dans la vie. Aime partager ses astuces pour passer au mode de vie green. Continuons de papoter sur Facebook et Instagram @mamzellebavarde

L

Post a new comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager: Plus:

Tu as envie de rejoindre un mouvement positif et green ? D’être aux côtés de femmes (et d’hommes) de divers horizons dans le but d’être des actrices de l’éveil des consciences ? Alors rejoins notre association et deviens notre planteuse de graines ! Pour en savoir plus, clique ici