Pourquoi utiliser des crèmes solaires bio ?

    Cet été ou même toute l’année si vous habitez sous le soleil, prenons de bonnes résolutions, oublions la crème solaire aux filtres de synthèse issus de la pétrochimie. Polluant nos océans, ces filtres de synthèse sont en grande partie responsables de la destruction des massifs coralliens. Ces filtres sont mêmes, pour certains, suspectés d’être des perturbateurs endocriniens, sans parler des autres composants qui sont susceptibles d’être présents dans une crème non bio, comme les parabènes et autres conservateurs de synthèse. Alors tentons de protéger au mieux notre santé et celle du milieu marin !

    Crème solaire bio sans nanoparticules

    La crème solaire bio, une composition clean ?

    Allons plutôt jeter un coup d’œil sur les crèmes solaires bio : elles contiennent des filtres minéraux naturels comme le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc. À quoi servent-ils ? Ce sont des micros pigments qui reflètent les rayons sur la peau. Ils stoppent en grande partie les rayons UV.

    Notons bien qu’aucune crème solaire n’est à 100% protectrice, c’est pourquoi la mention « écran total » a été interdite en 2008. Le saviez-vous ?

    Si le dioxyde de titane est inoffensif pour le milieu marin, l’oxyde de zinc, lui, représente un danger. Heureusement, la plupart des marques proposent aujourd’hui des crèmes bio qui n’utilisent que le dioxyde de titane, en particules d’une taille supérieure à 100nm pour éviter des effets néfastes des nanoparticules sur notre santé et notre environnement. Depuis juillet 2013, la mention [nano] est d’ailleurs devenue obligatoire sur les produits qui contiennent ces particules inférieures à 100nm.

    Tout comme toute protection solaire, les crèmes solaires bio sont bien sûr soumises à des contrôles effectués par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS), dans le but de vérifier qu’elles offrent bien la protection affichée sur les étiquettes. Elles sont donc tout aussi efficaces, mais elles respectent en plus le cahier de charge des certifications biologiques, qui veille à l’absence de toute substance nocive pour notre santé ! Que demander de plus ?

    Un dernier avantage ?

    Oui et pas des moindres : tandis qu’une crème non bio doit être appliquée au minimum 30 minutes avant l’exposition, une crème solaire bio a une action immédiate après l’application !

    A vos tubes de crèmes bio, prêts ? Bronzez ! 😎

    A lire aussi :

     


    Belge de 23 ans avec toutes ses dents, Cynthia respire la joie de vivre. Passionnée par de nombreuses choses, elle adore parler d’alimentation,  de culture, d’écriture et d’écologie bien sûr ! Retrouve la douce Cynthia sur son blog : Mooooonriver.

     

    C

    Comments (04)

    Post a new comment

    Partager: Plus: