La noix de coco sous toutes ses formes

    La noix de coco résonne avec soleil, plage et tropique. Mais heureusement, nous pouvons en trouver un peu partout. Certaines l’apprécieront pour son odeur, sa texture d’autres pour son goût et ses bienfaits. Ce que je préfère c’est que nous pouvons l’utiliser de plein de façons différentes. Ainsi pas de « je n’aime pas » qui tienne 😉

    Les plus connues sont bien évidemment le lait de coco ou encore en copeaux. Mais dans les Antilles, c’est une toute autre histoire. Voici mes utilisations les plus courantes mais bien sûr pas exhaustives.

     La plus classique : La chair de coco

     Nous pouvons la trouver sous forme râpée ou bien dans le fruit entier. Elle est réputée notamment pour ses propriétés antioxydantes, bactéricides, hypoglycémiantes ainsi que pour son effet bénéfique sur le système immunitaire.

    La chair peut être une gelée si elle est cueillie encore fraîche ou dure à maturité.Nous pouvons l’utiliser pour faire des gâteaux comme le congolais mais le manger tel quel est ce que je préfère.Pour l’anecdote, les noix de coco marrons que nous voyons en France sont enfaite le cœur de la noix. Sur le cocotier, elle sera jaune/verte, ovale et beaucoup plus grosse

    La double emploi : l’Huile de coco

    Je parie quand même que les Naturalistas connaissent cette huile pour ses atouts beauté. Elle hydrate et nourrit les cheveux et la peau. Elle peut servir d’ingrédient phare pour des masques.Mais quand nous pensons huile, c’est principalement en cuisine. Et bien l’huile de coco peut venir s’aligner à côté de votre vinaigre ! Très riche en acides gras saturés (acide laurique, caprique et caprylique) mais à chaines moyennes elle a l’avantage d’augmenter le bon cholestérol, améliorer la digestion et aiderait même l’état des personnes Alzheimer.

    Cependant, l’huile de coco n’est pas pour autant un allié minceur. Elle accélère simplement votre métabolisme pour que vos calories brûlent plus vite et reste de la graisse, il ne faut pas trop en abuser.Elle s’utilise comme une huile habituelle ou du beurre : cuisson, tartine, dans des recettes etc. Bien sûr avec son odeur de coco dites-vous que votre assaisonnement de salade risque d’avoir un goût un peu différent.

    Pour ma part, je ne l’ai pas testé dans des plats salés car je ne suis pas trop mélanges sucré salé, et je garde mes racines de Provence en restant fidèle à l’huile d’olive. Par contre à la place du beurre dans les gâteaux je valide. N’étant pas une pâtissière née je ne m’embête pas et utilise la quantité indiquée de beurre par la même quantité d’huile de coco. Vous pouvez aussi l’utiliser dans des smoothies aux fruits.

    Privilégiez l’huile de coco vierge, extraite à froid. Non raffinée, elle présente une légère odeur de noix de coco, contrairement à l’huile de coco désodorisée, qui est certes moins chère, mais également moins saine.

    La plus gourmande : le sucre de coco

    Je l’ai découvert en mangeant des churros pendant le carnaval de Martinique. Je le trouve super bon parce qu’il donne un petit goût fruité. C’est du sucre de couleur roux (à ne pas confondre avec le sucre de canne) qui provient de la sève des fleurs de cocotiers. Je trouve ça dommage qu’il ne soit pas plus reconnu car il est écologique et meilleur pour la ligne.

    Il ne détruit pas la plante comme c’est le cas pour la betterave ou la canne et a un indice glycémique le plus faible de toutes les substances sucrantes. Et ça c’est une bonne nouvelle pour les gourmandes que nous sommes 😉 Vous pouvez donc l’utiliser comme du sucre classique dans toutes vos habitudes.

    La plus naturelle : l’eau de coco

    Mon préféré et de loin ! J’adore le fait qu’à la Martinique, nous pouvons acheter une bouteille d’eau de coco comme nous achèterions un coca-cola. Nous pouvons le boire naturellement ou en cocktails pour bénéficier de ses bienfaits. Cette eau est le jus contenu dans la noix de coco sans transformation. A ne pas confondre avec le lait de coco qui s’obtient après infusion de coco râpées dans de l’eau.

    Maintenant à vos recettes ! Mais je me dédouane de toute responsabilité en cas de trop grandes gourmandises 😉

    À lire aussi :

    Eau de coco : 5 raisons d’en boire cet été


    calebasse

    Chloé des Iles, Atteinte de la bougeotte, j’ai posé mes valises en Martinique pour un petit bout de temps. A part lézarder sur les plages, j’aime aussi la mode, les cosmétiques, la nature (on est servi ici!), l’art, le cinéma, beaucoup de choses en fait … Je vous ferai ainsi découvrir l’univers des îles !

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    L

    Post a new comment

    Partager: Plus: