Consommer responsable avec un petit budget

Comment consommer responsable avec un petit budget ou la question qui me taraude l’esprit depuis que j’ai pris mon indépendance et que je dois assumer les réalités de la vie. En tant qu’étudiante, je suis directement concernée par les (gros) inconvénients d’un budget serré. Pourtant, il est hors de question que l’aspect financier prime sur mes valeurs et mon mode de consommation. Et ce raisonnement est valable pour tous, car qui ne rêve pas de consommer responsable en maîtrisant son budget ? Au fil du temps j’ai développé quelques astuces pour trouver mon équilibre, aujourd’hui j’ai décidé de vous les livrer !

consommer responsable avec un petit budget

Consommer responsable astuce #1 : aiguiser sa réflexion

D’abord, listez vos envies, vos besoins et le budget alloué à chaque chose. Il me semble important d’ouvrir votre réflexion en déterminant de façon concrète ce qui vous est nécessaire et ce qui peut attendre. Car oui, consommer responsable commence en évitant la surconsommation ! Ensuite listez vos critères concernant ces achats futurs. Voulez-vous consommez du bio, des produits vegan, ou encore préférez vous l’éthique ? Du made in France ? Du local ? Du seconde-main ? Acceptez-vous d’acheter en grande distribution ? Ou préférez-vous les petits commerces de proximité ? Ou peut-être souhaitez-vous vous rendre directement chez le producteur ?

Ces questions peuvent sembler bêtes mais elles vont vous aider à spécifier votre recherche et donc à mieux cibler votre achat ! N’ayez pas peur d’être exigeant, ils existent tellement de ressources que vous trouverez toujours ce qui vous correspondra à la perfection.

Consommer responsable astuce #2 : se renseigner

De nombreuses initiatives pour consommer mieux ont sûrement lieu à proximité de chez vous. Internet est votre ami, tout comme le bouche à oreilles ! Des vides-greniers et vide-dressings sont organisés quasiment tous les week-ends partout en France (si, si, regardez sur Internet !). Beaucoup de petits producteurs locaux vendent directement leurs produits ou adhèrent à des AMAP qui permettent d’avoir accès à ces produits. On a aussi vu apparaître des évènements de troc, que ce soit de matériel ou de « compétences ». N’hésitez pas à prendre quelques moments afin de vous informer, et vous économiserez pas mal d’euros en passant par ces circuits responsables 😉.

Consommer responsable astuce #3 : acheter d’occasion

Acheter d’occasion a l’avantage de nous offrir un double bénéfice. Les prix sont plus bas et  vous ne participez pas à la mise en circuit de produits nouvellement fabriqués. Vous pouvez faire le tour de vides-dressings/greniers de votre coin, mais pensez aussi à toutes les alternatives qu’offrent Internet ! Il y a de multiples sites qui proposent de mettre en relation des particuliers qui souhaitent vendre/acheter, du plus général au plus spécialisé. N’oubliez pas non plus les structures de revalorisation des objets comme les ressourceries ou les chantiers de réinsertion qui réparent et revendent des objets pour financer leurs projets. Vous pouvez également vous tourner vers les dépots-ventes du Secours Populaire, d’Emmaüs ou de diverses associations (comme Oxfam). En bref, il y a du choix !consommer responsable

Consommer responsable astuce #4 : consommer local

Qui dit local dit moins de frais de transport et donc coût réduit ! Et au delà des économieS que vous réalisez, vous faites vivre votre ville / votre département / votre région, et ça, c’est génial ! Vous serez certains que votre argent aidera un artisan ou un producteur dans son quotidien plutôt que d’aller dans les caisses d’une multinationale. Afin de déterminer les agriculteurs pro-local sur vos marchés, je vous conseille de faire attention aux étals trop fournies composées de fruits et légumes qui ne sont pas de saison. Cependant ouvrez l’oeil, car au milieu des grossistes, vous tombez toujours sur de vrais agriculteurs du coin qui aiment leurs produits.

Pour consommer local, je suis abonnée au Biocabas : une initiative de la région qui a bien grandie ! Je paye un abonnement à l’année pour un panier de fruits et légumes bio (+ oeufs) par semaine. Le panier me coûte 8€ et ce ne sont que des produits régionaux et de saison ! Je sais qu’il existe des initiatives similaires un peu partout en France, alors n’hésitez pas à vous renseigner. Le petit + ? C’est un bon moyen pour se forcer à cuisiner et à découvrir des fruits et légumes.

Consommer responsable astuce #5 : faire soi-même

Nous avons pris l’habitude d’acheter, pourtant il n’est pas si compliqué de fabriquer ses propres produits ! Certes, il faut accepter de prendre du temps à la réalisation / fabrication / création. Mais c’est généralement moins coûteux et plus satisfaisant que de commander ou d’acheter. L’avantage c’est que l’on peut aussi adapter complètement l’objet à nos besoins ! Par exemple je fais mes propres yaourt et croyez moi c’est d’une simplicité enfantine et surtout zéro déchet.

Je fabrique aussi mon adoucissant pour le linge et j’ai réalisé mes propres cotons lavables ! Pour le plus grand bonheur de ma grand-mère, je me suis remise au tricot. Je m’occupe et je suis fière de mes petites réalisations ! La mode est aux loisirs créatifs alors vous n’aurez aucun mal à trouver des idées pour la création de tricots ou encore de vêtements. En bref, n’hésitez pas à vous mettre au DIY !

Ces petites astuces peuvent paraître assez bateau mais les mettre en pratique est souvent plus compliqué. Pourtant, consommer responsable inclut le fait de  maîtriser son budget (et vice-versa). Aujourd’hui face aux problématiques écologiques, il est important de s’éduquer et d’éduquer les générations futures à une consommation responsable et raisonnée. N’hésitez pas à partager vos astuces pour consommer responsable avec un petit budget.

Mathilde à la Cannelle


Je m’appelle Mathilde. À 23 ans, je suis étudiante en master de Psychologie et vis sur Lille, depuis un peu plus d’un an. Passionnée de beauté et de bien-être, j’aime aussi cuisiner et découvrir de nouveaux horizons à travers mes voyages. Suivez ma « Green transition », c’est-à-dire ma transition vers un mode de vie plus « vert », plus naturel et plus respectueux de l’environnement et de nous-même,  sur mon blog mathildalacanelle.com. 

 

C

Post a new comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager: Plus: