Comment participer à la sauvegarde des océans ?

Les océans sont à la base de la pyramide, ils produisent l’oxygène indispensable à notre (sur)vie, ils absorbent environ 90% de la chaleur emmagisinée et 25% du carbone présent dans notre atmosphère. Et ce n’est pas tout. Ils jouent aussi un rôle important au sein de l’alimentation. Ils sont à l’origine de la vie sur Terre… Il est aujourd’hui temps d’agir.

Paul Watson nous l’a assez répété :  » Si les océans meurent, nous mourrons ! « 

Mais que faire pour les océans ?

Voici quelques pistes qui aideront au changement, à notre échelle.

  • Diminuer sa consommation de poissons et produits de la mer. Privilégier la pêche durable, voire en arrêter toute consommation.
  • Ne plus utiliser de gommages/exfoliants/dentifrices contenant des perles de plastique ou de maquillage à paillettes (plastiques), qui se retrouvent bien trop souvent dans l’estomac des animaux marins ou au fond des océans, polluant ainsi sur plusieurs générations.
  • Privilégier les matières saines telles que les billes de jojoba, les éclats de noyaux d’abricots ou autres poudres naturellement exfoliantes pour prendre soin de sa peau.
  • Choisir la mode durable, green et éthique pour ainsi diminuer l’impact des usines textiles sur le « Grand bleu ».
  • Diminuer sa consommation de plastique et matières non-biodégradables ou stopper définitivement la machine en optant pour le zéro-déchet.
  • Utiliser des protections hygiéniques lavables et ne plus acheter de tampons blanchit au chlore, remplit de perturbateurs endocriniens.
  • Choisir et adopter une contraception sûre et saine. Limitant ainsi la propagation d’hormones dans les eaux du globe.
  • Ne plus consommer de médicaments à outrances (Je ne parle pas de cas de force majeur de type maladies graves mais plutôt de : Oh tiens, j’ai « un peu » mal à la tête parce que j’ai bu trop de bière hier, vite un cachet !). Ce n’est pas un mode de consommation durable, ni pour la santé, ni pour l’environnement. Reposez-vous, courage, ça va passer. 😊
  • Contrôler et analyser la composition des cosmétiques que l’on utilise, des produits d’entretiens que nous choisissons, voir les réaliser nous-mêmes en respectant ainsi nos valeurs.
  • Ramasser les déchets et participer au tri, voir osé se baisser dans la rue pour ramasser les déchets des autres, moins respectueux que nous et ne pas hésitez à le faire en promenade : À la plage, en forêt, à la montagne, etc…
  • Et pour aller encore plus loin, vous pouvez rejoindre ou soutenir une association telle que :
  1. Sea Shepherd, qui défend activement et lutte contre la chasse illégale ou le massacre des espèces.
  2. Ocean Conservancy, une ONG ayant pour but la sauvegarde des écosystèmes marins. Ils sont opposé aux pratiques qui menacent la vie marine et humaine.
  3. Surfrider Foundation, qui propose des actions aquatiques visant à nettoyer les mers, ils ont pour but la défense, la sauvegarde, la mise en valeur et la gestion durable de l’océan et du littoral.
  4. The Ocean CleanUp, une entreprise qui débutera cette année le nettoyage de nos océans. Avec, en plus du premier dispositif, un nouveau nettoyeur prévu dans le Pacifique d’ici 2020 ! 😍

Il y a encore de l’espoir… Il suffit d’y croire !

>> La cause océanique t’interpêle, voici 5 Documentaires Netflix à ne pas louper.

Hilde de Berry


Hilde de Berry – Mère suisse aimante et bienveillante âgée de 26 ans, Fille des saisons et de la forêt en transition écologique pour mieux consommer. Pour découvrir son univers, rendez-vous ici

L

Post a new comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager: Plus: