Le démaquillage sans déchets mode d’emploi.

    Rendez-vous dans la salle de bain, pour papoter démaquillage sans déchets. Étape importante de la routine beauté, c’est un rituel à ne pas négliger. Et si on essayait sans polluer ?

    Combien coûte le démaquillage à la planète ?

    Commençons par les fameux cotons démaquillants. Vous vous en doutez sûrement, la production de ces petits disques est une vraie catastrophe pour l’environnement. Demandant énormément d’eau, les conditions de de récolte du coton et de travail sont loin d’être des plus éthiques.

    En dehors de l’écologie parlons économie ! Prenons une personne qui utilise en moyenne 6 cotons par jour, ramené sur une semaine, arrivons à 42 cotons par semaine. Je vous laisse sortir les calculettes pour faire le bilan du nombre des cotons à l’année, ainsi que de l’argent investie. Le résultat est énorme : plus d’une centaine d’euros par an !

    démaquillage sans déchets

    Passons au produit démaquillant. Souvent conditionné en bouteilles en plastique, ce contenant n’est pas toujours recyclé (et recyclable). Aussi, au-delà du conditionnement, il est important de savoir ce que nous mettons sur notre peau. Les substances étant absorbées par notre corps, nous sommes en droit de nous poser la question.

    Malheureusement le constat n’est pas joli joli : entre les différents parfums, l’alcool et les perturbateurs endocriniens le bilan n’est pas très réjouissant. Ne restons pas sur une note négative. Parce qu’il y a toujours une solution à tout problème voici mes petites astuces !

    Pour un démaquillage sans déchets

    Remplacer les cotons jetables ? Rien de plus simple ! Connaissez-vous les cotons bio réutilisables ? Il suffit de s’en servir comme un coton jetable. Au lieu d’aller à la poubelle direction la machine à laver ! En plus, maintenant tu en trouves un peu partout : en magasin biologique, sur internet, tu peux même les faire toi-même ! Alors oui au début on pense que ça coûte cher, mais je te promets que tu les garderas tellement longtemps que tu auras remboursé ton investissement en très peu de temps. Parole d’une crevette ! 🙂

    Tes cotons restent tâchés ? Frotte-les avec un véritable savon de Marseille. Ils seront comme neufs !

    Mon démaquillant sans déchets naturel ?Mon préféré ? Le moins cher de tous, zéro déchet et inoffensif ? pour ton Jai nommé… l’huile végétale ! Personnellement, mon huile favorite c’est l’huile de coco. Pressée à froid et bio de préférence, mais tu peux aussi utiliser de l’huile d’olive qui fait bien le boulot.

    démaquillage sans déchets

    Leur avantage ? Ce sont des huiles grasses, elles permettent de dissoudre tout maquillage même waterproof en un rien de temps. Le mieux est de rincer son visage à l’eau tiède et d’utiliser une serviette légèrement chaude et humide pour enlever le tout. Ou aussi tes petits cotons réutilisables si tu n’as que les yeux de maquillés par exemple ! Pourquoi ne pas enchaîner avec un gommage au café ?

    Bien conseillé(e) et guidé(e), c’est avec assurance que tu peux te lancer dans le démaquillage sans déchets. Sans hésiter !

    Sortez du côté obscur du démaquillage !


    Clémence, espiègle, gourmande & curieuse dans l’âme. Ma passion ? La pâtisserie. Sensible à tout ce qui touche à la nature depuis toute petite, mes astuces reflètent mon univers : green,  drôle et bavarde. Mon petit surnom tout mignon ? La crevette qui parle. 🙂 Retrouve- moi pour des recettes toquées sans matériel compliqué sur Complètement Meringuée. Parlons bien-être entre crevettes sur mon blog La Crevette qui parle.

    R

    Post a new comment

    Partager: Plus:

    Tu as envie de rejoindre un mouvement positif et green ? D’être aux côtés de femmes (et d’hommes) de divers horizons dans le but d’être des actrices de l’éveil des consciences ? Alors rejoins notre association et deviens notre planteuse de graines ! Pour en savoir plus, clique ici