Trois alternatives zéro déchet pour remplacer votre éponge

Vous en avez assez de l’éponge sale et nauséabonde qui sèche sur le bord de votre évier ? En plus de ne pas sentir très bon et de ne pas être très esthétique, l’éponge conventionnelle n’est bonne ni pour votre santé, ni pour celle de l’environnement.

L’éponge, une catastrophe écologique et sanitaire ? 

Une étude scientifique menée en Allemagne l’an dernier* a révélé que chaque centimètre cube d’éponge contiendrait des millions de germes. Plus de 73 familles de bactéries ; dont certaines pathogènes et dangereuses pour l’homme (Escherichia coli, Salmonella, Staphylococcus, etc). Pas si étonnant puisque l’éponge est utilisée avec de l’eau chaude et est donc constamment humide. Des conditions propices au développement et à la multiplication des bactéries. Un constat qui fait tout de même réfléchir puisqu’une éponge est utilisée pour nettoyer , mais à quoi bon nettoyer avec quelque chose de souillé ? Certaines méthodes de désinfection sont souvent recommandées, notamment le passage au micro-ondes. Figurez-vous que d’après l’étude scientifique citée précédemment*, peu importe la méthode de désinfection utilisée, seuls 60% des bactéries peuvent être détruites. Certaines d’entre elles sont même plus nombreuses dans les éponges désinfectées …

Concernant l’environnement, les éponges conventionnelles sont loin d’être écologiques. Leur procédés de fabrication sont très énergivores et demandent l’utilisation de combustibles pétroliers. De plus, elle ne sont ni recyclables, ni biodégradables.

Après ce constat, vous souhaitez vous séparer de votre éponge classique ? Je vous comprends et vous propose donc 3 alternatives  à l’éponge conventionnelle. Des alternatives à adopter en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire.

Alternative #1 : le Tawashi 

Le tawashi est une alternative à l’éponge conventionnelle tout droit venue du Japon. Écologique et économique, il est fabriqué à la main et à l’avantage d’être zéro-déchet. En effet, le tawashi peut-être fabriqué à partir de vieux vêtements recyclés (chaussettes, bas, jeans, leggings, collants, etc). La confection d’une petite boucle lors de sa fabrication permet de le suspendre après utilisation, afin de faciliter sa sèche et éviter qu’il reste humide en permanence. Tissée, crochetée ou tricotée, cette éponge alternative peut être lavée en machine, à très haute température. De quoi se débarrasser de nombreux microorganismes et d’augmenter sa durée de vie (comparé à une éponge conventionnelle). Aussi, selon la matière que vous choisissez lors de sa fabrication (laine, jersey, coton, jeans, etc), son usage peut varier. Utilisez le coton ou le lin pour nettoyer des surfaces/objets peu sales, optez pour le jeans si vous souhaitez nettoyer une surface un plus encrassée. Bien que le jeans soit plus efficace que le coton ou la laine, le tawashi a ses limites et peut avoir l’inconvénient de ne pas gratter/décaper aussi bien que peut le faire le côté “vert” de l’éponge traditionnelle.

éponge zéro déchet

Alternative #2 : la Brosse vaisselle en bois

Pour compléter l’utilisation du tawashi et nettoyer efficacement les surfaces encrassées, les résidus incrustés et difficiles à nettoyer, utilisez une brosse vaisselle. Préférez-la en bois et avec une tête interchangeable. Il ne vous faudra acheter que la tête lorsque celle-ci sera usagée et vous pourrez la jeter au compost puisqu’elle est 100% compostable. Une option zéro-déchet et zéro-plastique adaptée à tous types de surfaces.

Alternative #3 : la Microfibre

Pour finir, je voulais vous parler de la microfibre. Vous la connaissez sans doute, vous l’utilisez peut-être ? Ces petits carrés de nettoyage sont composés de fibres microscopiques (d’où leur nom). Les microfibres présentent de nombreuses caractéristiques et peuvent être utilisés de différentes manières. Leur pouvoir électrostatique leur permet d’être utilisées sèches pour retenir les poussières. Utilisées humides, elles sont capables d’absorber les liquides et d’attirer les graisses, grâce à leurs pouvoirs absorbant et lipophile. De par ses propriétés naturelles que je viens de vous présenter, la microfibre ne nécessite pas l’utilisation de produits d’entretien chimiques et nocifs pour votre santé et pour l’environnement. Une alternative écologique et économique qui sera parfaite pour nettoyer vos surfaces de cuisine, votre table à manger et votre vaisselle peu sale.

N’oubliez pas, si vous souhaitez adopter un mode de vie plus responsable, chaque petit geste compte. J’espère qu’à travers cet article, j’aurais pu vous montrer que celui de se séparer de son éponge conventionnelle n’est pas si compliqué. Il existe plusieurs alternatives simples à adopter. Je vous en ai cité trois, mais il en existe d’autres. Je serais ravie de savoir celle(s) que vous avez adopté ou que vous avez l’intention d’adopter prochainement suite à la lecture de cet article.

A très vite,

Marie

*Sources :https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=microbiome+analysis+kitchen+sponges  


Marie, 23ans, consomm’actrice persuadée que chaque geste compte. De par une consommation responsable et engagée, le minimalisme, le zéro-déchet, le locavorisme et le bien-être font partis de mon quotidien. Retrouvez-moi sur marieeppe.fr.

V

Comments (01)

  1. Pour les endroits difficiles d’accès comme une bouteille en verre ou un verre étroit et long, un goupillon en poils naturels est top aussi 🙂

Post a new comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partager: Plus: